Tous les articles taggés : van cleef & arpels

Sur les bancs de l’École Van Cleef & Arpels

C’est un lieu qui enchanterait même ceux que la joaillerie indiffère, qui ravirait les plus cancres d’entre nous : à l’École Van Cleef & Arpels, pas de notes ou de bonnet d’âne, pas de professeur tyrannique ou de cours soporifique. Ici, les maîtres d’école sont des gemmologues, des historiens de l’art ou des « Mains d’or » des ateliers de haute joaillerie de la Maison ; les tables de cours sont des établis de bois pensés pour découvrir comment tailler, polir, sertir ; les élèves apprennent à répéter les gestes des dessinateurs, des sertisseurs, des laqueurs car « la main garde la mémoire » comme on aime à dire entre les murs de cette école cinq étoiles. Ici, on ne rend pas de copie, on ne distribue pas de bons points mais on parle une langue unique, riche et pluri séculaire : celle des pierres. Ôter à la joaillerie le caractère intimidant qu’on lui prête trop souvent, proposer de parcourir son rôle dans la grande Histoire à travers ses petites anecdotes : voilà le défi que s’est lancé Van Cleef & Arpels en …

Dear Charlotte par Vanessa Pinoncely

Ils s’appellent Cléopâtre, Néfertiti, Joséphine ou Eugénie, convoquent l’Histoire mais s’adressent à des femmes aux goûts résolument actuels, s’inspirent d’images de magazines mais se portent dans la vraie vie : brillant d’influences multiples, les bijoux de la marque Dear Charlotte étincellent par bien plus que leur or ; ils sont aussi riches de nombreuses émotions, celles de Vanessa Pinoncely, créatrice de la griffe. La fondatrice et designer nous ouvre les portes de son bureau et showroom parisien et répond à nos questions avec une sincérité rare. Photographie d’ouverture : © Rémy Lidereau pour Mise Au Jour Quelle est l’histoire de Dear Charlotte ? Vanessa Pinoncely  : Dear Charlotte a été créée il y a bientôt cinq ans suite à la naissance de ma fille, Charlotte, qui a donné son prénom à la marque. C’est suite à une formation suivie au Vogue Paris sur l’histoire de la joaillerie et ses Maisons les plus anciennes que j’ai eu envie de créer la marque. Nous remettons au goût du jour des bijoux d’inspiration XVIIIè et des pièces vintage. Comment Dear Charlotte …

Zip Zip Zip Hourra !

Il fallait oser : vouloir révéler ce qui devrait être caché, détourner le concept de la fermeture éclair (à trois-francs-six-sous) pour en faire une création de haute joaillerie (à-plusieurs-centaines-de-milliers-d’euros). Quitter le monde du rationnel pour entrer dans celui du surréalisme et penser la fermeture à l’envers ; voilà le pari de Van Cleef & Arpels, auteur de l’une des inventions joaillières les plus incroyables du XXème siècle : le collier Zip. La fermeture éclair a été initialement conçue pour se faire oublier dans les tissus qu’elle maintient ? Qu’importe ! Chez Van Cleef & Arpels, elle tient au contraire le premier rôle d’une histoire précieuse. Elle devrait garder ses dents bien serrées ? Eh bien non. Pensée en collier, elle doit au contraire les ouvrir pour laisser passer le cou de la belle à parer. Elle ne serait que métal et tissu ? Même pas en rêve : Van Cleef & Arpels la fait de platine et de diamants, d’or et de rubis, de saphirs, d’émeraudes… A l’origine de l’insolente créativité du Zip ? Wallis Simpson, Duchesse de Windsor. Celle qui …