Tous les articles taggés : tourmalines

Rouge passion

Dans les reflets carmin de cette rubellite de 88 carats, c’est toute la fougue de la créatrice Lydia Courteille que l’on ressent. Son amour des volumes XXL, sa passion pour les pierres grosses comme le poing, son admiration des femmes fortes, puissantes dont la dernière à avoir fait vibrer son cœur de joaillière n’est autre que Catherine II, impératrice de Russie de 1762 à 1796 et aujourd’hui inspiratrice de la collection Scarlett Empress dont la bague est issue. «Catherine II était une femme d’amour et de sang, d’où la couleur rouge de la collection, nous explique Lydia Courteille. Le rouge, c’est l’amour ardent, le sang qui coule dans nos veines. » Le rouge, c’est également la teinte de cette tourmaline rare car « sans trace de brun dedans » selon la créatrice et qui nous met l’eau à bouche avec son éclat grenadine ; le rouge, c’est aussi la nuance de l’exceptionnel spinelle de 398.72 carats qui trône au sommet de la couronne impériale russe réalisée en 1762 par le joaillier suisse Jérémie Pauzié pour le sacre de Catherine II. …

Jardin méditerranéen

De l’azur et du marine, une touche d’indigo, des éclats de turquoise et même des reflets lavande… le bleu est une couleur chaude pour Piaget qui a réussi à capturer dans cette opale de plus de 14 carats, toutes les lumières de la Méditerranée. Et pour cause : la manchette fait partie de la collection Mediterranean Garden, dernier opus de haute joaillerie de la Maison suisse qui vient tout juste d’ouvrir au 7, rue de la Paix à Paris, sa plus grande boutique au monde (500m2) et célèbre ces jours-ci le 25ème anniversaire de sa bague iconique Possession. Alors que la Côte d’Azur accueille la fine fleur du cinéma mondial pour le Festival de Cannes, Piaget fait elle aussi la fête sur la Riviera, promettant la venue sur la Croisette de son égérie Gong Li et profitant du Festival pour présenter Mediterranean Garden à ses grandes clientes venues du monde entier (comprenez : celles qui n’ont peur d’aligner ni les carats ni les euros/dollars/yuans). Dans son jardin de bord de mer, aux côtés de cette manchette au …