Tous les articles taggés : chopard

Derrière les portes de la place Vendôme

Qui sont les client(e)s de la haute joaillerie ? Difficile d’avoir une réponse claire lorsque l’on pose cette question place Vendôme. Car si la discrétion n’est pas vraiment une caractéristique des joyaux plébiscités par ces clients mystères, elle est une valeur que ces derniers attendent de la part de ceux qui les parent… Tout juste arrive-t-on alors à connaître leurs pays d’origine (États-Unis, Kazakhstan, Inde, Chine notamment) et à savoir qu’ils seraient également friands de haute couture. Alors, pour simplifier la vie de ces milliardaires amateurs de belles choses, quelques unes des grandes Maisons présentent désormais durant la « Couture week » parisienne en janvier et juillet, de nouvelles pièces de haute joaillerie. La semaine dernière, Chopard, De Beers, Boucheron, Chanel et Dior entre autres dévoilaient donc à leurs (grands) clients et à la presse, les dernières pièces sorties de leurs ateliers. Entre parures 100% diamant et méli-mélo de pierres ultra colorées, l’offre joaillière oscille entre valeurs sûres et audaces artistiques. Photographie d’ouverture : La présentation De Beers, dans les salons de la Maison, rue de …

Plumes de paon

A-t-on jamais vu pareil plumage ? Ces paons-là n’ont nullement besoin de faire la roue pour se sentir majestueux, n’est-ce pas ? Tout au bout de leurs queues précieuses, là, les petites larmes couleur lagon, ce sont des émeraudes. « Beads », selon la maison Chopard, auteur de ces merveilles. Des gouttes d’émeraudes donc. Cela se tient, si l’on s’en tient à leur forme en poire et à leur couleur aquatique. Ensuite, en remontant le long de cette traîne plus belle que celle d’une mariée, on y trouve des saphirs bleus, des diamants de couleurs et des grenats (qui ne sont pas forcément rouges, sachez-le), des améthystes et des tourmalines. Pas de plomb dans les ailes pour ces jolis paons mais 1259 pierres, pour plus de 30 carats. On comprend qu’ils aient du mal à les soulever. C’est en janvier dernier, lors de la semaine de la Haute Couture parisienne que Chopard a dévoilé ces boucles d’oreilles hallucinantes. Mais les oiseaux enchantés n’étaient pas seuls à briller sous les feux de la rampe, car chez …