Tous les articles taggés : améthystes

Regina Dabdab, créatrice par nature

Regina Dabdab est un voyage à elle seule. Un voyage vers le Brésil, son pays d’origine et celui des pierres qu’elle travaille. Un voyage à travers la matière, brute : celle du bois flotté, des pierres semi-précieuses qu’elle assemble pour en faire des colliers XXL depuis 2009 et, depuis peu, des pendentifs plus fins. Un voyage vers un monde unique, le sien, où les pierres ont des pouvoirs et une force qui se révèlent à qui veut y croire. De son accent chantant et solaire, la créatrice nous parle avec sincérité et transparence de ses bijoux singuliers mais aussi des difficultés à vivre de sa passion et de ses choix artistiques. Photographie d’ouverture : © Rémy Lidereau pour Mise Au Jour Quel est ton parcours ? Regina Dabdab : J’ai commencé à faire des bijoux il y a 6 ans environ. Je suis arrivée à Paris il y a 10 ans. Au Brésil, je travaillais dans la chaussure et la maroquinerie. Quand je suis arrivée ici, j’ai continué à travailler encore un peu dans l’univers des chaussures …

Yes, we Cannes !

On peut dire que l’on s’en moque et que de toute façon « on-n’est-pas-du-même-monde », force est d’admettre que tous les ans au mois de mai depuis 1946, Cannes est pendant une quinzaine de jours un peu (beaucoup) plus sous les projecteurs que pendant le reste de l’année. « Comment ça un Festival ? » Ne faites pas les innocents, tout le monde l’a remarqué et surtout les joailliers qui en profitent pour parer les cous et les poignets, les doigts et les oreilles (oui tout ça à la fois) des actrices confirmées et des stars en devenir. L’idée ? Profiter des flashs des centaines de photographes qui attendent aux pieds des fameuses marches pour s’offrir de la publicité à moindre coût ; profiter de toutes ces paires d’yeux amassées au même endroit pour (soi-disant) voir des films, et les tourner vers les nouvelles collections de bijoux qui font elles aussi à leur façon, vibrer la Croisette ; profiter d’avoir sous la main toutes leurs égéries venues en goguette ou pour défendre un film, et les rendre encore plus belles …